Aurélien - ingénieur / Plombier-chauffagiste - Rouen

Bonjour à tous,

Je me présente à mon tour, je m’appelle Aurélien, 28 ans, résidant à Rouen. J’ai un parcours un peu particulier puisque je suis ingénieur INSA Lyon en génie industriel et j’ai passé un bac pro de chauffagiste il y a un an.

J’ai commencé ma vie pro en bossant dans un grand cabinet de conseil parisien dans un bon bullshit job où j’ai appris à devenir un as de Powerpoint, puis j’ai changé pour aller dans une grosse boîte allemande en tant qu’ingénieur commercial dans le ferroviaire. Suite à ça, j’en ai eu ma claque de la vie parisienne et des jobs sans aucun sens, alors qu’en parallèle de ça je me documentais énormément sur les sujets liés au climat et je ne pouvais plus resté les bras croisés à attendre. Je suis alors rentré à Rouen, là où j’ai grandi, et j’en ai profité pour tenter une reconversion dans le bâtiment.

J’ai choisi le bâtiment pour plusieurs raisons, mais surtout en lien avec la réduction des émissions de CO2. Ma démarche a été assez simple en fait, je me suis fait un mind map global sur une feuille avec toutes mes idées à explorer pour améliorer le monde d’un point de vue général mais surtout environnemental et j’ai vu que je n’avais que peu ou pas de possibilités d’agir sur beaucoup de sujets. Le bâtiment étant le secteur le plus gros consommateur d’énergie en France et le poste chauffage étant le plus élevé, je me suis dit qu’il fallait « que j’aille enquêter », d’où ma reconversion dans ce domaine.

Je travaille depuis pour une petite boîte où nous essayons de proposer une rénovation énergétique globale aux particuliers (enveloppe, plomberie/chauffage et ventilation) et je me charge pour ma part de créer le « département » chauffage qui était une compétence que la société ne possédait pas avant mon arrivée. Cependant, le confinement passant par là, il y a de fortes chances que cette période soit plus ou moins fatale à l’entreprise et je me rends aussi compte de la difficulté de gagner de l’argent dans le domaine. En effet, gagner de l’argent dans le bâtiment en faisant mieux que les autres (ce qui devrait être le minimum de mon point de vue) et d’autant plus en rénovation est très très compliqué particulièrement sur la partie enveloppe. La majeure partie des clients sont très exigeants et veulent une prestation pointue pour toujours moins cher. La concurrence n’aide pas, car malheureusement la grande majorité des entreprises du bâtiment qui arrivent à vivre dignement sont souvent celles qui travaillent vite et mal ou peu correctement. En parallèle de ça, je me rends compte que ma plus-value n’est pas forcément dans la réalisation sur le chantier, donc je suis en réflexion pour l’avenir. Et puis le salariat commence à me brouter tout doucement.

Sinon, après un gros pavé sur l’aspect professionnel, je suis aussi un grand passionné de vélo. J’adore aussi le bricolage, apprendre plein de trucs. Bref, je suis un grand touche à tout quoi.

Au plaisir de vous lire sur le forum.

Aurélien

2 J'aimes

Bonjour Aurélien,
Tu as raison d’avoir choisi le batiment comme cheval de bataille. Il y a beaucoup à faire et la demande pour des solutions écologiques, renouvelables et économiques en energie est de plus en plus forte.
Je te rejoins sur le fait que les clients veulent toujours le meilleur au tarif le plus bas (j’ai moi même fait faire des travaux chez moi et malgré tout on regarde toujours le prix avant d’y aller). En revanche, si jamais tu décidais de te lancer dans l’artisanat (ou la création d’entreprise) je suis persuadée que la renommée d’un bon artisan, qui fait du très bon travail, de qualité, même un peu plus cher que les autres, peut te permettre de survivre et te développer dans le marché de la concurrence BTP.
Et puis, après s’être fait avoir par plusieurs entreprises ou artisans peu scrupuleux, les gens finissent pas reconnaitr que mettre un peu plus de prix au départ peut éviter bien des tracas par la suite (et peut même se révéler plus économique à long terme).
Du moins, c’est mon côté optimiste :slight_smile:

1 J'aime

Oui, les bons artisans sont rares et cher. Ils sont recherchés par les maîtres d’oeuvre.

C’est vachement courageux de ta part d’avoir passé un bac pro après un diplôme d’ingé. Pourquoi ne pas te tourner vers les entreprises qui conçoivent et fabriquent les équipements de chauffage et non dans l’installation, tu pourrais peut être mieux y gagner ta vie? Ou créer ton entreprises si tu as la bonne idée ! :slight_smile: