Exemples et débats sur l'entrepreneuriat Low-Tech - Replay webconf Makesense du 4 avril 2020

Lors d’un webconférence (confinement oblige), Makesense a organisé la rencontre de plusieurs acteurs bien connus de l’environnement lowtech.

Voici le replay : https://www.youtube.com/watch?v=pkPhYsJq26I
(on peut facilement la lire en x2, parce que 3h, ça fait un peu long)

Le programme était celui-ci :
:zap:15h10 : Les énergies low-tech

Atelier 21 - Paleo-énergétique : Low-tech, brevets oubliés et énergie

:zap:15h30 : Les low-tech dans l’habitat :

Ghara – L’architecture du soleil et performance des low-tech

Good Living Concept - Low-tech au quotidien – journée type dans l’habitat

:zap:16h10 : Revalorisation des déchets alimentaires au moyen des low-tech

Food Forest Lab - La fermentation, une solution low-tech pour la transformation sociale et environnementale de la ville.

Brewsticks – L’exploitation des déchets alimentaires, l’exemple de la drêche

:zap:16h50 : Les low-tech au service de la biodiversité

PigeonLab - (s)LowTech pour vivre avec les plantes et les animaux

:zap:17h10 : Les low-tech moteur d’un changement sociétal :

Low-tech Lab - Nomade des Mers - Changer de rapport à la technique pour mieux changer de société ?

OseOns - Catalyseur de l’écosystème low-tech

Ingénieurs Engagés - Paradoxe entre low-tech et entrepreneuriat

Je l’ai vu, très intéressant, mais à un moment j’ai bondi lorsqu’une intervenante au sujet de l’économie circulaire parle des chômeurs comme des déchets de la société à revaloriser… Je pense qu’on devrait plutôt dire que cet un potentiel sous exploité pour l’entrepreneuriat et l’innovation Low-Tech. Sinon le reste est très bien. =)

Oo j’ai pas du suivre à ce moment parce que j’aurais réagis comme toi!
Il y a beaucoup de personnes sans emploi aujourd’hui qui vivent d’une vie simple à la campagne et qui tendent vers l’autonomie et la création de low tech (même si ils ne connaissent pas le terme) et qui ont un mode de vie beaucoup moins destructeur pour la planète que moi qui écrit ces lignes avec mon pc gamer 650W ou tous les gens qui se revendiquent du milieu low tech mais qui ont un quotidien encore rempli de high tech. Un chômeur c’est une personne en moins pour alimenter les chaînes de productions de masse et c’est pas plus mal.

C’est surtout une chance pour l’entrepreunariat Low-Tech, combien de personnes n’ont pas réussi à trouver leur voie tout simplement parce qu’elles n’arriveraient pas à être en phase avec leurs valeurs ? Il est bien plus facile de sortir de sa zone de confort lorsqu’on en a plus…et que l’on a du temps à consacrer à un projet qui nous tiens à coeur =).

Pour les ordinateurs, peut-être ira t’on vers des modèles Low-tech, réparables, et peu gourmand en énergie. Tout comme pour les phones, des « lowtechphone », un fairphone sobre et réparable. Je pense qu’on en aura toujours besoin, Internet c’est l’accès à la connaissance, et l’entrepreneuriat low-tech se doit d’être diffuseur de connaissances.

Si déjà nous faisions le ménage dans le secteur automobile, en supprimant les voitures en ville même électriques…et en allant vers des « lowtechcar » pour le reste… Alors on pourrait peut être se permettre d’avoir un ordinateur et un téléphone lowtech chacun. (On oublie les télés, et tablettes)

1 J'aime

Oui c’est sûr, se mettre en relation avec les organismes de réinsertion professionnelle peut être une piste également.
Je suis d’accord avec toi mais on aura besoin d’un internet plus sobre, comme le concept https://solar.lowtechmagazine.com qui recense des low tech et fonctionne sur un balcon à barcelone avec un panneau solaire et un rasberry pie, quand il fait nuit, le site est hors ligne! Il met également à disposition une version papier du site! Dans la même idée, il y a wikipedia hors ligne, qui peut être installé sur un Jerry (ordinateur de récupération monté dans un bidon pour les pays pauvres).
Je ne sais même pas si on pourrait se permettre ça… Plus ça va et plus quand je pense chacun je pense 7 milliards avec un mode de vie équivalent… Et c’est tout de suite plus compliqué. Je ne pense pas qu’un monde avec une répartition des ressources et des richesses soit possible à plus de 7 milliards, mais ça fait quand même réfléchir sur nos besoins je trouve :thinking:.
Mais c’est pas le sujet, si on peut déjà réduire notre impact et nos besoins sans non plus détruire tout aspect technologique ce sera déjà très bien :slight_smile:

Oui je connais solar.lowtechmagazine, c’est sûr qu’il faut un internet, moins lourd, mais il faut tout de même que le monde des lowtech séduise dans un premier temps, et ça passe par le design, difficile d’allier design et sobriété énergétique, mais il le faut.

De plus, j’espère que le podcast va prendre le pas sur la vidéo, çà serait déjà un grand pas, on devrait instaurer un quota d’upload, ou de consommation de données…! Tant pis pour Youtube et netflix…qui consomment à eux seuls 20% de la bande passante…et arrêtons la livraison national et international en e-commerce (ByeBye Amazon quoi que ils auront toujours Amazon AWS, Car tout cela favorise le trafic aérien international et intérieur…) il faut un nouveau modèle en e-commerce… et je pense que c’est possible. J’appellerais ça une Marketplace résiliente…

PS : si vous me retrouvez mort, c’est qu’il y aura eu un contrat sur ma tête pour avoir dit « Marketplace résiliente »…haha

1 J'aime

Ahahah j’ai fait un post sur linkedin à ce sujet https://www.linkedin.com/posts/raphaël-bezaud-6880aab3_la-consommation-internet-doit-elle-être-libre-activity-6646694794758246400-mv6X
Pour moi la bande passante c’est comme la planète, c’est un bien commun qui doit être partagé équitablement!
PS: Tu m’as tué :laughing:

2 J'aimes