Quentin Tizon - Ingénieur / Entrepreneur spécialisé dans l'écoconception par les matériaux

Bonjour à tous,
Quentin, 24 ans, j’ai fini mes études d’ingénieur chimiste spé polymères (matières plastiques) en 2019. La dernière année s’est faite en alternance dans un groupe multinational de packaging cosmétique, je devais intégrer l’écoconception sur un site de production. J’ai appris, beaucoup appris sur l’écoconception, la méthode, les outils (analyse du cycle de vie) et… les limites. Malgré mes espérances et ambitions, je me rendais compte que j’étais le référent greenwashing de l’entreprise. Quand un gros client (Chanel, L’Oréal, etc.) venait sur le site : « Quentin tu pourrais venir faire une petite intervention sur l’écologie? »
Alors je venais, je parlais honnêtement des enjeux et de ce sur quoi on travaillait et puis ça s’arrêtait là. Les projets avançaient uniquement quand la date d’un salon approchait et qu’on devait présenter des pièces en matière recyclée.
Bref, je ne trouvais plus de sens dans cette organisation et j’ai écouté ma petite voix qui depuis longtemps me disait « Fais tes trucs ! »
Alors je suis parti en stop de Rennes à Jyväskylä en Finlande rejoindre ma copine. J’ai enregistré mes conversations avec un petit micro cravate et je travaille actuellement sur le montage d’un podcast qui relate mes conversations avec les inconnus : Lambda

Aujourd’hui je monte mon cabinet de conseil en écoconception avec mon associé et pote, Marek. Ça s’appelle Ecostopa, on accompagne les entreprises engagées ou voulant s’engager à fiabiliser leur démarche et identifier les leviers qu’ils ont pour réduire leur impact environnemental par le bon choix des matériaux.
Ainsi on fait le lien entre la stratégie RSE de l’entreprise (Ex: Objectif de réduire de 30% son bilan carbone d’ici 2025), les équipes de conception/R&D (Ex: Comment je peux réduire l’empreinte carbone de mon produit ?) et les équipes opérationnelles (Ex: Comment je vais faire passer ce PET recyclé dans ma machine).
J’ai découvert tout ce réseau Low-Tech avec Maxence et ses emails quotidiens. Sur ce forum, je compte apprendre et partager des techniques mais aussi des témoignages et conseils de chacun par rapport à son expérience.
Très bonne journée à tous,
Quentin

3 J'aimes

Salut Quentin! J’ai fait mon apprentissage dans une boite qui fait des lignes automatisées pour le suremballage agroalimentaire et cosmétique. Dès qu’un client voulait du carton recyclé c’était l’enfer, ça se comportait mal dans les machines, et tout le monde gueulait « quelle idée d’utiliser des machins recyclés »… C’était désespérant. Tu as bien raison d’avoir quitté ce système qui ne changera jamais de l’intérieur.
J’espère que ton cabinet de conseil ne va pas se heurter aux même types de clients qui cherchent juste à améliorer leur image en se disant « On a fait la démarche ».

Salut Quentin! J’ai suivi un cursus ingénieur en partie orienté matériaux à l’Ecole des Mines d’Alès où il y avait pas mal de recherche orientée vers les matériaux biosourcés ou polymères recyclés. Je te rejoins sur le fait que les industriels ne sont pas encore impliqués dans l’écologie par le choix des matériaux, ou alors ça n’a pour seul objectif que de devenir un argument de vente… Je te souhaite bon courage dans la création de ton cabinet de conseil car je suis convaincu qu’il y a beaucoup à faire pour améliorer l’empreinte carbone des produits par un choix judicieux des matériaux. Je serai ravi d’en apprendre davantage sur les méthodes et outils qu’une entreprise (notamment dans l’industrie) a à sa disposition pour mieux choisir ses matériaux.
Bonne journée,
Sébastien.